À Châteaubourg

La propreté de notre ville est l’affaire de tous ! Au quotidien, chacun de nous peut contribuer à la qualité de notre cadre de vie.

  • Je jette mes petits déchets à la poubelle (mégots, canettes, papiers, chewing-gum…)
  • Je dépose mes encombrants à la déchetterie de Châteaubourg
  • Je ramasse les déjections de mon chien. Des sacs gratuits sont à votre disposition : en bas de la rue Maréchal Leclerc, dans le parc Bel Ai et dans le parc d’Iffeldorf.
  • Je respecte le mobilier urbain
  • J’arrache les quelques mauvaises herbes sur le trottoir devant chez moi.
  • Je ne désherbe pas les fossés chimiquement (passible d’une lourde amende) mais je débroussaille si besoin.
  • Je créer des pièges à frelons asiatiques afin de lutter contre leur prolifération. > En savoir plus.

Grâce à l’effort de tous, une ville propre, c’est possible !

 

 

Dépenser moins d’énergie l’hiver

  • Je veille à dégager les grilles d’aération  pour diminuer l’humidité de mon logement. Plus il est humide, plus il consomme de chauffage.
  • Je pense à laisser les portes  ouvertes chez moi , de cette façon l’air circule naturellement des pièces sèches (salon, chambre) vers les pièces humides (cuisine, salle de bain).
  • Si je ne dispose pas d’un système de ventilation efficace , je coupe le chauffage et aère ma maison 10 minutes par jour : cela est suffisant pour renouveler l’air de chaque pièce !
  • Je ferme les volets la nuit  pour stopper les vents froids et ainsi réduire au maximum les déperditions énergétiques par mes fenêtres.
  • Je vérifie l’état de mes portes et fenêtres  et ajoute des joints d’étanchéité si cela est nécessaire afin d’éviter toute perte de chaleur !
  • J’aère 10 minutes  par jour mon logement. L’air de mon intérieur sera renouvelé et la concentration de polluants dans mon logement diminuée. Je veille toutefois à éteindre mes appareils de chauffage lorsque mes fenêtres sont ouvertes.

 

 

Consommer mieux

  • Je consomme local en privilégiant les commerces de proximité et j’opte pour l’éco-mobilité pour réduire mes émissions de CO2 liées à l’utilisation de ma voiture.
  • Je favorise les produits recyclés qui sont de qualité égale aux produits classiques (papier, cartouches d’imprimantes,…).
  • Je réduis ma consommation de papier en imprimant en recto-verso les documents nécessaires.
  • Je loue des services plutôt que d’acheter des produits  pour une utilisation ponctuelle (matériel de bricolage, voiture, …).

Bien choisir les produits

  • Je choisis des fruits et des légumes de saison pour limiter la consommation d’énergie liée à leur transport et au chauffage des serres. Un fruit importé hors saison par avion consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même produit localement.
  • Je privilégie les produits en vrac pour minimiser les déchets d’emballage.
  • Je favorise les éco-recharges aux mini-doses pour faire des économies d’argent et réduire mes déchets !

 

 

En voiture, une conduite économique et écologique

Les gestes écologiques et économiques en voiture c’est possible !

Une voiture rejette tous les ans dans l’air trois fois son poids de polluants. Pour réduire cet impact sur l’environnement et redonner une bouffée d’oxygène à la planète, adoptez des réflexes simples et malins.

Entretenez votre véhicule régulièrement  !

Un véhicule bien réglé, c’est une économie de 10% du volume de carburant utilisé ! Un geste simple pour préserver la planète et réduire vos dépenses !

Pour nettoyer ma voiture, j’utilise l’eau de pluie et je modère la fréquence des lavages, car à chaque fois, c’est plus de 200 litres d’eau qui sont utilisés.

Éviter la surconsommation

  • Je réduis l’utilisation de la climatisation, elle augmente de 5 à 10%  ma consommation d’énergie. Je ne dépassez pas un écart de 7°C avec l’extérieur.
  • Je ne surcharge pas votre auto. Les équipements lourds supplémentaires augmentent ma consommation d’énergie. Par exemple, un coffre de toit entraîne une surconsommation de 17%.

Conduire en douceur !

  • Je laisse le moteur monter doucement en température, un moteur froid augmente de plus de 50% la consommation de carburant sur le premier kilomètre. Un démarrage en douceur me permet ainsi d’économiser du carburant.
  • Je limite les accélérations brutales et le sur-régime, ma consommation peut être réduite jusqu’à 40%.

 

 

Halte au gaspi !

La meilleure gestion des déchets c’est d’éviter d’en avoir
  • J’opte pour la « cabas attitude » : je remplace les sacs en plastique par un sac ou cabas réutilisable pour faire mes courses, surtout qu’un sac en plastique met 450 ans à se dégrader dans la nature !
  • J’évalue mes achats pour éviter le gaspillage : 2% des déchets sont composés d’aliments non consommés et encore dans leurs emballages.

Partager cette page sur :